La contraception

Quelques semaines ou quelques mois après la naissance de votre bébé, selon votre rythme de récupération, vous pourrez retrouver une activité sexuelle.

Parce que chaque femme appréhende à sa manière, son corps et sa sexualité. Pendant son séjour, afin de répondre à vos questions, votre médecin ou sage-femme vous proposera les solutions les plus adaptées à votre état de santé, votre rythme de vie, vos attentes.

Quelles sont les possibilités :

Attention aux idées reçues, l’allaitement ne constitue une méthode de contraception durant les six mois suivant la naissance qu’aux seules conditions suivantes :

  • Vous allaitez à la demande de bébé, nuit et jour (pas plus de 6h entre chaque tétée)
  • Vous êtes toujours en aménorrhée
La méthode micro-progestative

La pilule micro-progestative (sans oestrogènes uniquement avec de la progestérone)

Ne contient pas d’estrogène et se prend tous les jours sans interruption (absence de règles). Elle est compatible avec l'allaitement maternel. Elle est préconnisée suite à un accouchement du fait de l'absence d'oestrogènes.

Les méthodes oestroprogestatives

La pilule

Prise sur 21 ou 28 jours, elle associe un estrogène de synthèse ou naturel à un progestatif. Il existe des contre-indications à sa prise après un accouchement et n'est pas compatible avec l'allaitement maternel.

Le patch

Se pose trois semaines sur la peau, avec une interruption d’une semaine. Il associe l’action des mêmes hormones que l’anneau et la pilule estroprogestative.

L’anneau vaginal

Vous le posez vous-même dans le vagin (à la manière d'un tampon) pendant trois semaines avec une interruption d’une semaine. Il contient les mêmes hormones que la pilule estroprogestative.

Les méthodes à longue durée d’action

Le dispositif intra-utérin (DIU) ou stérilet

Placé dans l’utérus par le médecin, à partir de 2 mois après l'accouchement, il peut être au cuivre ou hormonal et délivre alors un progestatif local. Il est compatible avec l'allaitement maternel.

L’implant

Implanté sous la peau du bras il délivre un progestatif en continu dans la circulation sanguine. Il est compatible avec l'allaitement maternel.

Les méthodes barrières

Les préservatifs

Sont les seuls efficaces contre les maladies sexuellement transmissibles.

Les spermicides

Crèmes, ovules ou gels qui se mettent dans le vagin avant un rapport. Leur efficacité est limitée. Il est recommandé de les utiliser en complément d’autres méthodes, comme le préservatif ou le diaphragme.

Le diaphragme et la cape cervicale

Disques souples en latex bombé, ils s’introduisent, enduits de spermicide dans le vagin pour recouvrir le col de l’utérus.