La sexualité

L'accouchement

L’accouchement est un temps particulier dans la vie d’un couple avec des répercussions possibles dans la vie sexuelle. Le corps de la femme est mis à nu, l’intimité fragilisée, le comportement parfois agressif avec des peurs normales devant cet événement exceptionnel. La présence du compagnon, certes souhaitable et encouragée, peut être perturbante pour la femme, ayant peur de se laisser aller. Pour l’homme, assister à l’accouchement peut être aussi difficile.

Alors prenez le temps de vous préparer à l’accouchement, parlez en ensemble et décidez ce qui est plus souhaitable pour vous deux. Et pour monsieur, restez plutôt vers le visage de votre femme pour l’encourager, pour ne garder que des images positives de l’accouchement.

Après la naissance

Après la naissance, un nouveau temps d’adaptation sera nécessaire pour retrouver une harmonie relationnelle et sexuelle dans votre couple.

La femme connaît des modifications immenses dans son corps (saignements, rétraction utérine) des sensations nouvelles au niveau vaginal (distension, secrétions différentes). Le périnée peut avoir été incisé (épisiotomie) et la cicatrisation peut être plus ou moins longue (d’une dizaine de jours à plusieurs semaines). Lors d’une césarienne, la zone de la cicatrice peut rester insensible longtemps.

Le bébé va prendre du temps et de l’espace dans votre couple et vous serez l’un et l’autre sans doute un peu fatigués, fragilisés parfois dans votre relation (sentiment de jalousie, d’exclusion, d’incompréhension).

Alors prenez le temps de communiquer pour mieux vous comprendre.

Donnez du temps au temps pour que s’installe un nouvel équilibre papa, maman, bébé.

Privilégiez des moments d’intimité lorsque le bébé dort (un petit dîner, une douche ensemble, des massages…).

Attendez d’être vraiment prêts pour des rapports sexuels avec pénétration (périnée cicatrisé, lubrification vaginale suffisante…) mais sachez qu’il n’y a pas de risque médical à avoir des rapports sexuels rapidement après un accouchement.

N’hésitez pas à consulter si vous êtes inquiets en cas de difficultés persistantes