Sexualité

La sexualité est un sujet dont on parle peu pendant et après la grossesse. Même si cette période autour de la naissance peut entraîner des perturbations dans l’intimité d’un couple et nécessiter des adaptations, il est tout à fait légitime d’espérer conserver une vie amoureuse et sexuelle harmonieuse et enrichissante.

Pour la femme, dès le début de la grossesse, les hormones spécifiques vont provoquer des changements corporels et psychiques avec leurs inconvénients possibles : nausées, fatigue, sensibilité des seins, augmentation du poids et des volumes du corps pas toujours facile à accepter, irritabilité et émotivité.

Mais ces mêmes changements hormonaux présentent aussi des avantages avec des modifications génitales ; gonflement des organes génitaux, augmentation des secrétions vaginales et des sensations génitales. Aussi le désir sexuel peut être diminué chez certaines, augmenté chez d’autres.

Les hommes peuvent être émerveillés, attirés par leur femme pendant la grossesse comme certains peuvent avoir peur du corps qui change, être gêné par la présence du bébé, peur de le blesser… Les changements d’humeur de leur compagne peuvent aussi les affecter.

Alors quelques conseils pendant la grossesse :

  • Avant tout, communiquez pour éviter tout malentendu et frustration qui peuvent engendrer tant de tensions dans la vie d’un couple.
  • Osez adapter, innover, changer vos habitudes sexuelles avec de nouvelles habiletés érotiques (nouvelles positions, nouvelles caresses, nouveaux modes d’excitation sexuelle…).
  • N’ayez pas peur pour le bébé. Il est bien protégé par l’utérus, le col, la poche des eaux et on peut supposer qu’il bénéficiera de votre belle harmonie sexuelle.
  • Oui, l’orgasme peut entraîner des contractions utérines (ventre dur) mais il n’y a aucun risque de déclenchement de l’accouchement. De même, si un petit écoulement de sang brunâtre se produit lors de la pénétration, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Retenez les seules contre-indications à la poursuite des rapports sexuels avec pénétration pendant la grossesse:

  • placenta praevia (placenta trop bas ou recouvrant le col)
  • perte des eaux (perte du liquide amniotique)
  • saignements
  • menace d’accouchement prématuré (col modifié et contractions utérines)

Contacter les sages femmes au 02 99 23 65 92

Découvrez la préparation à la naissance