Les symptômes courants

Les petits maux de la grossesse

La grossesse est souvent accompagnée de petits désagréments sans gravité. Voici quelques conseils pour vous aider à les combattre.

Nausées

Une forte sécrétion d’hormones les déclenche au 1er trimestre, parfois accompagnées de vomissements. Elles persistent rarement au-delà de la 20ème semaine d’aménorrhée.

Prenez votre petit déjeuner dès le réveil et fractionnez votre alimentation en petites collations.

L’utilisation de l’acupuncture peut être efficace pour diminuer la gêne.

Brûlures d’estomac

La progestérone agit sur les muscles du tube digestif et favorise le reflux de liquide gastrique. Les remontées acides sont fréquentes, surtout au 3ème trimestre (la croissance du bébé les favorise) après avoir mangé ou s’être allongée. Un traitement médicamenteux compatible avec la grossesse peut vous être prescrit par votre médecin en cas de gène persistante.

Supprimez ou limitez les aliments épicés, les graisses, les sucres rapides, le café, le thé et les sauces. Fractionnez les repas et éviter de vous allonger juste après avoir mangé.

Constipation

Elle est fréquente, en particulier au 2ème et 3ème trimestre. La sécrétion de progestérone, la diminution de l’activité physique et le volume de l’abdomen la favorise.

La meilleure solution reste l’activité physique (modérée et adaptée) et une alimentation riche en fibres. Buvez suffisamment d’eau (au moins 1,5L/jour).

Hémorroïdes

C’est un phénomène douloureux favorisé par une tendance à la constipation, la compression de l’utérus et l’imprégnation hormonale. Le meilleur remède est de lutter contre la constipation par un régime alimentaire adapté (fibres, légumes, céréales, pain complet…).

Un traitement pourra vous être prescrit si nécessaire.

Bouffées de chaleur

On ne peut malheureusement supprimer ces petits désagréments courants.

Certaines précautions permettent toutefois de les limiter : éviter les aliments épicés, le café, le thé, porter des vêtements en coton. L'homéopathie peut aussi vous aider.

Infections vaginales

Ces infections se manifestent par des pertes vaginales modifiées (parfois malodorantes et jaunâtres), une gêne ou des démangeaisons. Consultez votre médecin à l’apparition des symptômes.

Une hygiène quotidienne avec vos produits habituels et l’utilisation de slips 100% coton sont la meilleure prévention.

Infections urinaires

Dès les premiers signes (brûlures à la miction, douleurs intenses après, envies d’uriner fréquentes et peu productives), assurez-vous de maintenir un apport hydrique régulier et consultez votre médecin. Non traitée, elle risque de s’aggraver et peut entraîner de graves complications.

Troubles de la circulation

La prise de poids et le phénomène de compression de l’utérus sur les gros vaisseaux abdominaux favorisent ces problèmes. Jambes gonflées et douloureuses, varices, sont autant de maux résultant de cette insuffisance circulatoire.

Evitez la station debout prolongée, la chaleur, bains trop chauds et les vêtements serrés. Portez des bas de contention, marchez, nagez, surélevez les pieds du lit...

Troubles du sommeil

La grossesse implique de grands bouleversements physiques et psychologiques, et au 1er trimestre, les insomnies et somnolences ne sont pas rares.

Ils disparaissent souvent au second trimestre pour revenir souvent au dernier, en raison du volume du ventre, des crampes, des contractions de l’utérus, des mouvements du bébé.

La tisane, le yoga, un bain relaxant, l’homéopathie et l’acupuncture peuvent vous aider à trouver le sommeil.